Médias et spiritualité

Une séduction et deux versions

Visionner la publicité suivante avant de parcourir le descriptif et les propositions de réflexions ci-dessous:

Après visionnement, quelques questions possibles:

  • qu’ai-je ressenti durant le déroulement de cette histoire sans paroles?
  • combien de plans différents ont-ils été montrés?
  • sur le plan de l’image, qu’est-ce qui m’a été donné à voir? (personnages, éléments de décor, objet)
  • sur le plan du son, qu’ai-je entendu (musique.s? bruitage.s?)

La réalisation de cette publicité est soignée, pour conduire regards et interprétations. Un exemple: le passage du plan serré avec Monsieur qui déplace une partie de son habit, puis Madame qui fait de même: les mains sont positionnées exactement au même endroit au passage d’un plan à l’autre, ce qui facilite le visionnement (quoi regarder) et favorise une comparaison (même type de geste, même image en plan rapproché, souvent utilisé pour quelque chose de très personnel, d’intime).

pour site video3.001

En 45 secondes, cette publicité présente 37 plans différents. Ils sont représentés ci-dessous et numérotés (2.1 et 2.2 = le même plan avec ce qu’on voit au début puis à la fin suite à un mouvement).

pour site video.001

Cette publicité a fait l’objet de montages et de diffusions varié.e.s. Ci-dessous une autre version, de 30 secondes, avec une fin différente. Avant de la visionner, il serait intéressant de discuter à plusieurs de fins alternatives: quand Monsieur arrive vers Madame, que pourrait-il faire d’autre que d’utiliser une goutte de condensation et de faire le signe de croix sur son front?

Quelques questions proposées:

  • avez-vous repéré des plans significatifs qui ont été exclus de cette version différente et plus courte? lesquels?
  • qu’est-ce qui reste pareil dans les deux versions et qu’est-ce qui change?

La comparaison des plans utilisés permet de situer:

  1. des plans qui sont les mêmes et sont montés dans le même ordre,
  2. des plans différents ou montés à un autre endroit (encadrés en bleu),
  3. des plans qui ont été retirés de la version courte (cases vides).

pour site video2.001.jpeg

Et si un prêtre parlait de cette publicité? Intéressante présentation sur KTOTV:

Le Cola le plus connu a mis en scène un jeune prêtre, une tentatrice et sa cannette. Mais la version belge du spot publicitaire offre une fin toute différente de la version américaine – reflétant des visions différentes de l´homme, esclave de ses désirs ou capable de les maîtriser pour répondre à sa vocation profonde. Choisissez la vôtre.

La publicité diffusée en belgique est référencée sur le site de Culture Pub.

La musique utilisée est: « Dublex Inc. – Tango Forte (Original) [Pulver003] » (informations ici).

Et vous, que pensez-vous de ces publicités et de leur fin respective?

Discussions proposées:

  • quelles réactions sont possibles suite à la représentation d’un prêtre dans une telle situation? quel est votre point de vue?
  • comment définir « séduction » et « tentation », et en quoi la publicité peut-elle utiliser ces leviers?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s