Audiovisuel en questions

Pour questionner les « fake news »

Certaines images fixes ou vidéo sont manipulées et présentées comme « vraies ». Comment en prendre conscience? Voici quelques outils concrets à disposition.

Objectif: reconnaître plus facilement des « fake news » ou « fausses nouvelles ».

Un quizz en ligne

Capture d_écran 2018-02-25 à 16.36.22Un exemple d’image, une présentation courte et deux choix possibles: « fake » ou « not fake ». Ensuite, explications.

C’est par ici, sur le site de la RTS.

Le pourcentage de réponses reçues est précisé après chaque réponse, avec une vidéo explicative. Des exemples surprenants sont proposés, avec  l’invitation à prendre en compte notamment la source (crédibilité du diffuseur de l’information).

Un autre jeu en ligne est décrit ici (« Vaccinez-vous contre les Fake News avec ce jeu en ligne ») et aussi sur le site de la RTS (« un jeu pour apprendre à débusquer les fake news »). Il est proposé ici (in english): invitation à créer un média en ligne fictif pour faire de l’audience à l’aide de fausses informations (soit: apprendre à fabriquer de fausses informations, pour mieux les reconnaître et les combattre).

Un article en ligne

Capture d_écran 2018-02-25 à 16.33.18

Très intéressante présentation de techniques contemporaines pour:

  • incruster une tête de personnage sur un autre corps, en vidéo, ou pour
  • synthétiser les expressions d’un visage – celui de l’ancien président des USA par exemple – pour pouvoir ensuite lui faire dire un texte créé de toutes pièces.

Un exemple au JT

Le site « Arrêt sur images » a rapporté une manipulation d’images dans le cadre d’un journal télévisé. C’était le 18 février 2013 au 20h00 de TF1:

Discuter la manière dont les images sont présentées:

  • qu’est-ce qui donne l’impression qu’on assiste à une histoire suivie, avec un déroulement chronologique?
  • que peut-on dire de l’origine des images présentées?

Par la suite, le « mea culpa » de la chaîne (une des images vidéo diffusée avait été réalisée au Mexique le 29 juin 2011, et non en Russie le 15 février 2013):

Que penser de la façon dont TF1 présente des excuses?

A noter que TF1 n’a pas souhaité s’expliquer sur le site de Arrêt sur images. La vidéo qui avait été reprise était clairement présentée sur Youtube avec date et lieu de réalisation. Le commentaire semblait appuyer la prouesse technique (« temps de zoomer ») pour capter cette image forte…

Un exemple au Musée

Matériel didactique proposé par le Musée de la communication à Berne (exposition temporaire « Images mensongères », en 2008): en téléchargement sous forme de dossier pdf avec plusieurs images qui ont fait l’objet de retouches, notamment celle-ci:

Capture d_écran 2018-02-25 à 15.57.32Couverture du Daily Mirror, en 1997, avec un titre fortement suggestif: « Hot lips » (lèvres chaudes), et en texte de légende: « Si proches: Diana (Lady Diana) et Dodi (Dodi-al-Fayed) ont partagé un moment de tendresse sur une vedette rapide durant leurs vacances la semaine dernière ».

Discuter cette présentation de photo:

  • seuls les prénoms sont cités: qu’est-ce que cela implique?
  • que pensez-vous des titrages incrustés sur la photo:
    • en haut: « Exclusif: la photo que tout le monde voulait »
    • en bas: « Une princesse amoureuse: pages 2 et 3 »

La photo originale:

Capture d_écran 2018-02-25 à 15.57.22

La tête du prince a été inclinée par traitement numérique.

Discussion possible (selon suggestion du matériel pédagogique du Musée de la communication):

  • Estimez-vous que cette manipulation d’image est admissible ou pas? Pourquoi?
  • Quels intérêts pouvez-vous envisager? Pourquoi ce changement d’orientation du visage du prince? Qui gagne quoi?

Le Musée de la communication met à disposition d’autres documents intéressants comme matériel pédagogique pour le corps enseignant avec répartition selon le niveau scolaire.

Un arbre à spaghettis

Cité dans le cadre d’un article du Temps à propos des fake news, un reportage diffusé le 1er avril 1957 par la BBC pour présenter les arbres à spaghetti du Tessin… En voici un extrait:

Reportage complet disponible ici. L’article du Temps nous apprend que le reportage canular a été tourné sur les bords du lac de Lugano, en mettant en scène une « famille suisse de cueilleurs de spaghettis ». La BBC a reçu de nombreux appels téléphoniques suite à cette diffusion, suivie par 8 millions de téléspectateurs. L’article conclut: « Plus tard, le producteur de l’émission justifia sa démarche comme une leçon citoyenne: « Ce fut une bonne idée pour les gens de savoir qu’ils ne pouvaient pas croire tout ce qu’ils voyaient à la télévision. » »

Un guide de vérification

Capture d_écran 2018-02-25 à 17.01.50

Une excellente ressource disponible en ligne,  en français: explications en vue de vérifier une information et nombreux exemples. Egalement disponible en pdf.

Accès à la partie du guide qui traite de la vérification d’images fixes.

 

 

Un site de vérification

Capture d_écran 2018-02-25 à 17.23.05

Les Décodeurs sur le site du Monde: une ressource à consulter régulièrement pour y découvrir les analyses factuelles effectuées par l’équipe en place. Voici comment ils se présentent: « Les décodeurs du Monde.fr vérifient déclarations, assertions et rumeurs en tous genres; ils mettent l’information en forme et la remettent dans son contexte; ils répondent à vos questions. »

A consulter: les 10 règles de la charte des décodeurs.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s