Citations écrans et médias

Attention: les citations ci-dessous sont parfois peu équilibrées. A discuter, critiquer, compléter… pour adopter un point de vue entre rejet absolu et frileux des écrans et médias et leur adoption « les yeux fermés » sans distance ni discernement.

Des citations concernent la télévision. Elles reflètent une époque et une culture. Les questions qu’elles soulèvent peuvent parfois apporter un éclairage intéressant pour analyser la place des nouveaux écrans et des technologies en développement actuellement.

« car ce qui désormais règne à la maison grâce à la télévision, c’est le monde extérieur – réel ou fictif – qu’elle y retransmet. Il y règne sans partage, au point d’ôter toute valeur à la réalité du foyer et de le rendre fantomatique – non seulement la réalité des quatre murs et du mobilier, mais aussi celle de la vie commune. Quand le lointain se rapproche trop, c’est le proche qui s’éloigne ou devient confus. Quand le fantôme devient réel, c’est le réel qui devient fantomatique. Le vrai foyer s’est maintenant dégradé et a été ravalé au rang de container : sa fonction n’est plus que de contenir l’écran du monde extérieur (…)  »

Günther Anders (philosophe allemand), années 50 (cité dans « L’homme nu – la dictature invisible du numérique » de  Marc Dugain et Christophe Labbé (Auteur), 2016)

« Television is never merely an escape from the real world. It’s always an entry into another world created by someone, usually for financial reasons. »

« Television both changes the culture through instruction and maintains the culture by confirmation. It teaches new values and beliefs while affirming old ones. »

(Quentin Schultze)

« Television is teaching all the time, does more educating than the schools and all the institutions of higher learning. » (Marshal Mac Luhan, 1959)

« Entertainment is the most powerful educational force of any culture. » (George Gerbner, 1980)

« Most of the stories today are told by people who have nothing to say but always something to sell. » (George Gerbner)

« We cannot blame the schools alone for the dismal decline in SAT verbal scores. When our kids come home from schools do they pick up a book or do they sit  glued to the tube, watching music videos. Parents, don’t make the mistake of thinking your kid only learns between 9:00 am and 3:00 pm. » (George W. Bush)

« Every moment of your life, every action that you take, every image that you place into you imagination will either draw you closer to the spiritual goals you have set for yourselves or else push you further away. Our time for life and for movies is distinctely limited, and it’s precious, so let’s make the best of it. » (Michael Medvev, video « Hollywood Vs Religion »)

« Nous sommes profondément attachés à des valeurs, à des représentations qui dictent, conditionnent notre manière de voir et de vivre notre amour. Les plus belles scènes d’amour, constitutives de notre héritage culturel et issues en majorité de la littérature, sont transmises aujourd’hui en priorité par le cinéma, la télévision ou la publicité. Elles fécondent notre imaginaire, modèlent nos gestes, inscrivent nos actes amoureux dans un rituel. » (Les faiseurs d’amour, expo temporaire 9.98 – 1.99 Musée de la communication, Berne)

« We originally turned off our TV because of its negative impact on our family. We kept it turned off because of all the benefits we have experienced without it. Our home is no longer ruled by a stranger who is indifferent or hostile to our values » (Teresa Olive, Life after TV: slaying the One-eyed Monster)

« Ma mère était protestante (…) Aussi me fit-elle lire deux fois les deux Testaments, sans en sauter une ligne. J’y découvris l’inventeur de la publicité (…) l’instigateur de la pub, c’est Jésus-Christ. Deux mille ans avant nous, le catholicisme a tout expérimenté de notre art. Le logo, c’est lui. L’ikthus, ce poisson symbole que les chrétiens dessinaient sur le sable pour se reconnaître, a vingt siècles d’avance sur la coquille Shell ou la rose au poing socialiste. Le slogan mère de toutes les réclames, c’est: « Aimez-vous les uns les autres. » Aucun rédacteur n’a fait mieux (…) A trop avoir sur terre, personne n’espère plus assez au Ciel. Erreur, il faut l’implorer de nous aider à communiquer (…) Communiquer nous est aussi vital que respirer. » (Jacques Séguéla, Fils de pub (Flammarion 1983), p. 255-256)

« La télévision, c’est le gouvernement dans la salle à manger de chaque français. » (Alain Peyrefitte)

« L’audiovisuel est probablement aujourd’hui l’instrument qui touche le cerveau et le coeur des individus de la manière la plus continue, régulière et constante qui soit. Une relation particulièrement étroite unit les individus à l’outil télévisuel populaire… » (Jean-Marie Cavada, président de La Cinquième)

« La raison principale justifiant la distinction entre les médias écrits et les médias audiovisuels est l’importance particulière – reconnue également par la jurisprudence – que revêtent les médias électroniques pour la culture d’une société et la formation   de l’opinion dans une démocratie. »

« La télévision a, de par sa diffusion et son immédiateté, de toute évidence un plus grand effet sur le public que les autres moyens de communication. »

(Conseil fédéral suisse, rapport explicatif du projet LRTV, décembre 2000)

« Je trouve que la télévision est très favorable à la culture. Chaque fois que quelqu’un l’allume chez moi, je vais dans la pièce à côté et je lis. » (Groucho Marx)

« C’est comme si de plus en plus l’ambition de tout le monde était de passer à la télévision. Et vous savez, la phrase célèbre « je pense donc je suis », on a l’impression maintenant que c’est « je passe à la télé donc je suis ». » (Alain Reymond, émission « Arrêt sur images »)

« S’émouvoir instantanément de tout, pour ne s’occuper durablement de rien » (Alain Maalouf)