Enjeux de l’éducation aux médias

images une 16:9.001Les enfants apprennent longuement à lire, à maîtriser les mots et leur assemblage, mais moins de temps est dédié à l’apprentissage du langage de l’image, du son, de l’audiovisuel et du multimédia.

Les médias de masse et les grands acteurs des réseaux sociaux numériques s’adressent à un grand nombre de personnes qui peuvent bénéficier de moment privilégiés en vue de questionner, seul.e ou en petit groupe, quelques éléments discutables.

Une éducation aux médias constructive consiste plus en un dialogue informé, critique et ouvert qu’en une application de critères absolus. Il s’agit d’enrichir la manière dont les médias peuvent être gérés, pour les mettre encore plus à profit de l’épanouissement personnel et collectif. Il s’agit donc de mieux utiliser les technologies de l’information et de la communication, et non d’éliminer des outils qui peuvent être utilisés pour le bien commun.

Un bon réflexe, face aux médias et aux réseaux sociaux, est d’exercer une réflexion critique positive (prendre du recul, chercher à maximiser les bons usages et à réduire les autres) et d’enrichir la consommation et la production de contenus et de formes de messages de manière active.

Quelques points clés de l’éducation aux médias peuvent être résumés ainsi:

1. les médias construisent le réel qu’ils représentent

  • TV fenêtre ou miroir?
  • reproduction ou représentation?
  • l’image, « réalité digérée par quelqu’un »

2. les médias utilisent des techniques identifiables

  • grammaire de l’image
  • langages audiovisuels
  • genres télévisuels
  • codes de production

3. les médias sont l’objet d’énormes enjeux commerciaux

  • la publicité: « vendre de l’audience aux annonceurs »
  • qui possède quoi? qui finance quoi? qui gagne quoi?

4. les médias peuvent transmettre des valeurs, véhiculer des idéologies

  • un point de vue est toujours adopté
  • les limites de contenus se voulant neutres ou objectifs
  • médias et réseaux sociaux comme agents culturels actifs

Deux grands axes permettent d’aborder ces questions, en théorie et en pratique:

Axe théorique: prendre conscience du contexte, analyser le contenu, exercer une réflexion critique.

Axe pratique: réaliser du contenu, en choisissant une forme et en testant diverses manières de présenter une histoire ou une information.

Les valeurs sous-jacentes – de même que la vision du monde fondamentale qui est adoptée – peuvent impacter une audience qui ne mettrait pas à distance ce qui est proposé. Le recul généré par l’analyse ainsi que la production originale de contenus génère des choix constructifs et épanouissants pour soi et les autres.

L’association MeDialogue vise à favoriser une stature de « médi-actifs ».

Les écrans peuvent rendre leurs usagers silencieux, isolés et plutôt passifs, notamment en s’adressant à des consommatrices et consommateurs plutôt qu’à des citoyen.ne.s.

L’éducation aux médias doit permettre, dans ce cadre:

  • contre le silence, de redonner la parole à chacun.e,
  • contre l’isolement, de créer des espaces de dialogue et de réalisation en petits groupes,
  • contre la passivité, de promouvoir l’activité et la créativité.